Hephaistos | Titans Grecs

Hephaistos | Titans Grecs

Les multiples créations du dieu du feu

Ce forgeron surdoué est à la source du travail du cuivre, de l’argent, du bronze et du fer. Les signes d'Hephaistos (Visitez la page titans-grecs sur Hephaistos) sont l’enclume et le marteau. Dans sa tâche, l'artisan était aidé par les Cyclopes. La légende lui octroie une multitude de réalisations. La cuirasse de Diomède et le bouclier d’Achille figurent parmi les armes mythiques attribuées à Hephaistos.

Si des spécialistes estiment que Héra a donné naissance à Hephaistos seule, d'autres jugent que le dieu suprême, Zeus est son père. Très peu d’œuvres artistiques représentent ce dieu. Dans bien des cas, il est avec d’autres dieux comme Arès, Poséidon ou Artémis. Il est l'enfant de la gardienne de la fécondité, Héra. Hephaistos correspond à Vulcain chez les Romains.

Dans l'Antiquité, des festivités étaient totalement dédiées à Hephaistos, les Héphaïsties. Il subsiste peu de représentations de ce dieu, malgré la dimension du travail du feu et de la forge dans les civilisations antiques. Hephaistos est célébré en Sicile. Là, on lui attribue des miracles. Dans la cité de ce dieu, les habitants allumaient tous les ans un feu nouveau avant de le remettre aux artisans.

Le dieu du feu et les conflits

Assisté de géants et d'une nymphe, il oeuvra au coeur de l'Etna, où il avait implanté son atelier. C'est pour cela que d'aucuns lui octroient le trône de l'île sicilienne. Lors du combat entre géants, la gigantomachie, Hephaistos provoqua la mort du géant Mimas : il l'a enfoui sous une masse de fer en fusion. Lorsque Prométhée chercha à dérober le feu pour le donner aux humains, c’est Hephaistos qui l'a enchaîné à une montagne. En fait, il n’est pas célèbre pour avoir participé à un grand nombre de guerres.

L'histoire mouvementée d'Hephaistos

Durant 9 années, Hephaistos s'abrite sur une île, dans la mer Egée. Il y apprend à créer des parures. Une autre légende explique que c’est Zeus qui l’a banni de l’Olympe puis il fut abrité par des Sintiens. Deux nymphes ont recueilli Hephaistos jeté en bas de l’Olympe par Héra qui le trouvait affreux.